Mobilité & Travaux publics

Encourager le covoiturage

Nous soutenons les alternatives moins gourmandes en infrastructures et en budgets : le covoiturage.

En heures de pointe, quatre voitures sur cinq sont occupées par un seul conducteur. Il suffirait qu’une personne sur quatre partage la voiture d’un autre pour diminuer de près 20% le trafic routier et faire disparaître la plupart des embouteillages. Le covoiturage restera cependant marginal s’il nécessite l’accord des parties sur les horaires, les points de rencontre et d’arrivée. Nous voulons limiter la lourdeur et le manque de flexibilité individuelle en promouvant largement un réseau de covoiturage par une application officielle mettant en contact des personnes qui ne se connaissent pas, en généralisant des stations où laisser sa voiture aux abords des grands axes, en réservant une bande autoroutière aux voitures à plus d’un occupant et en mettant en place des incitants financiers et fiscaux.