Justice, Sécurité & Défense

Quatre mille policiers supplémentaires

La police judiciaire ne doit plus être le parent pauvre de la police intégrée. Elle doit recevoir les moyens en personnel qualifié et en matériel de pointe, pour traquer la criminalité financière ou les trafics de drogue, le grand banditisme, la traite des êtres humains, la cybercriminalité, la pédopornographie et tous les phénomènes criminels qui tournent autour du cyberharcèlement et des violences sexuelles dont les femmes et les enfants sont les principales victimes…