Egalité des genresVivre ensemble et diversité

Signes convictionnels dans la fonction publique

Choisir d’afficher un symbole d’appartenance est un acte fort qui peut interpeler ou inquiéter les usagers des services publics qui ne partagent pas ces convictions philosophiques.

Bien que l’enjeu soit surtout celui de la neutralité des actes plutôt que de la neutralité d’apparence, le fait d’afficher un symbole religieux pendant l’exercice d’une mission de service public crée chez certains un doute quant à la capacité de cette personne à faire primer l’intérêt de l’usager, quelle que soit sa situation, et de donner la priorité aux obligations de sa charge. Aussi, nous considérons que le port de signes convictionnels ne doit pas être autorisé dans la fonction publique lorsque l’agent exerce une fonction d’autorité (impérium) ou au contact direct de la population.