Pour une individualisation des droits sociaux

Les femmes se voient trop souvent attribuer le statut de cohabitant qui entraîne une réduction de leurs allocations. Cette situation pénalise également les familles qui accueillent sous leur toit une personne en situation de handicap ou de dépendance.

Le rejet des discriminations — la recherche d’une égalité homme-femme en particulier — invite à individualiser les droits sociaux. Ce sera l’un de nos combats. Le droit social ne peut peser sur les choix de vie des citoyennes et citoyens, ni les inciter pour des raisons financières à vivre dans la solitude.