Action et sécurité sociale

Une aide accrue pour les familles monoparentales

La pauvreté infantile est inacceptable : un État social digne doit se donner comme ambition que plus un seul enfant ne vive sous le seuil de pauvreté d’ici dix ans. Comme les enfants au sein des familles monoparentales sont particulièrement à risque, nous voulons renforcer les aides spécifiques à leur égard, notamment les suppléments d’allocations, les réductions d’impôts et les aides aux logements.