Climat, Energie & Environnement

Un mix énergétique « renouvelable – nucléaire »

La lutte contre le réchauffement climatique et la sécurité d’approvisionnement doivent être les priorités de notre politique énergétique.

Nous souhaitons faire preuve de discernement énergétique et nous affranchir de tout dogmatisme.

Limiter le réchauffement climatique nécessite des avancées technologiques. Remplacer l’énergie fossile uniquement par de l’éolien et du photovoltaïque n’est malheureusement pas, à court terme, réaliste. Le soutien à la recherche sera essentiel, notamment dans le domaine du nucléaire qui peut redevenir une énergie d’avenir.

La majorité de nos centrales nucléaires sont en fin de vie. Leur utilisation doit être interrompue dès que la sécurité n’est plus garantie. Toutefois, nous refusons de renoncer, à court terme, à Doel 4 et Tihange 3, plus récentes, qui ne présentent aucun danger. Elles pallieront l’instabilité des énergies renouvelables et assureront une transition sans désastre économique et social.

En outre, les abandonner entraînerait la fin de notre autonomie énergétique et une grande insécurité sur les prix pour les ménages et les entreprises.