Climat, Energie & Environnement

PFAS dans l’eau: « Le gouvernement wallon a été informé oralement d’une suspicion de pollution »

PFAS : « La Ministre a-t-elle essayé de minimiser les fait ? J’ai en cas, du mal à comprendre pourquoi Céline Tellier n’a pas pris d’initiative alors qu’en juillet 2021, preuve à l’appui, elle était au courant. »
A l’époque, Jean-Luc Crucke était ministre wallon. Notre député a conservé les ordres du jour des réunions et révèle que le 8 juillet 2021, la ministre de l’Environnement a fait une simple communication orale au gouvernement régional pour lui faire part d’une suspicion de pollution aux PFAS sur la base militaire de Chièvres, « Le gouvernement a pris acte de cette communication orale, une méthode qui n’est jamais utilisée. Le point n’est jamais passé en intercabinets; nous n’avons reçu aucun document. Nous avons juste été informés oralement d’une suspicion de pollution alors que le rapport de l’armée américaine faisait état d’une pollution avérée. »
Pour notre député JeanLuc Crucke il faut maintenant remonter le fil de tout ce qui a été communiqué, dans une commission spéciale, voire dans une commission d’enquête si les justificatifs de la ministre sont jugées insuffisantes.