Démocratie & Etat

Revoir le mode de financement des partis politiques

Nous souhaitons revoir le mode de financement des partis afin d’éviter la mainmise des dominants.

Historiquement, ceux-ci s’inscrivaient dans un ancrage social, en lien avec le monde du travail, de la santé ou de l’éducation. Aujourd’hui, ils sont devenus des instruments d’occupation du pouvoir. En outre, lorsqu’ils sont en place, ils disposent de dotations beaucoup plus importantes qui les avantagent au détriment des partis émergents.

Nous voulons mettre fin à ces privilèges et travailler à plus d’équité. Nous proposons que tous les partis soutenus par au moins 50 000 citoyens disposent d’un financement minimal identique, auquel s’ajoutera un même montant forfaitaire réservé à chaque groupe politique dans les différents parlements.