Budget et fiscalité

Une TVE plutôt qu’une TVA

Les biens de consommation doivent être taxés proportionnellement aux émissions de carbone nécessaire à leur production, de sorte que le prix des produits les plus polluants devienne moins attractif que celui des produits respectueux de l’environnement.

Les recettes générées serviront, d’une part, à favoriser les investissements économiseurs d’énergie des particuliers et des entreprises et, d’autre part, seront rendues aux citoyens sous la forme d’un «dividende carbone» afin d’accompagner socialement la transition.

Chaque citoyen recevra la même somme d’argent, mais comme ses dépenses dépendent de sa consommation, celui qui polluera peu verra ses revenus augmenter, au contraire de celui qui polluera beaucoup. Le principe pollueur- payeur sera ainsi concrétisé.