Vanessa Matz

Députée fédérale

Email :

Mandats :

Députée fédérale Chambre des Représentants

Mandats Internes:

Membre de l’Assemblée Politique

Site Web : http://www.vanessamatz.be

Vanessa Matz est née à Liège le 12 août 1973. Elle est domiciliée dans la belle commune d’Aywaille, mariée et maman de Loïc, Théo et Fanny.

Députée fédérale, ses matières de prédilection sont la Justice, l’Intérieur (sécurité, police, services de secours, protection civile, migration…), la lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes, la justice fiscale et sociale, l’accès à la transition écologique, le numérique et son éthique.

Depuis longtemps attirée par la chose publique, Vanessa ne ménage pas ses efforts pour mener à bien les combats qui lui tiennent à cœur. Tenace, impliquée, valeureuse, entière sont quelques adjectifs qui la définissent.

Le leitmotiv qui guide son action politique : l’essentiel !

Mais c’est quoi l’essentiel aujourd’hui pour Vanessa ?

« C’est le décrochage du politique par rapport aux grands enjeux de notre temps, ce qui mine sa crédibilité et, plus grave encore, sa légitimité. Car la mission de maîtriser le changement, tantôt d’y résister, tantôt de l’accompagner, voire de le susciter, reste centrale pour la survie des valeurs qui font l’humanité de nos sociétés. C’est là, la responsabilité du politique qui est l’instance ultime de gouvernance d’une société démocratique. Mais il lui faut être à la hauteur. Penser plus loin, plus large, plus haut surtout, en imposant l’éthique comme norme catégorique dans nos sociétés.
Nous sommes en train de vivre dans toutes les strates de nos sociétés des transitions majeures dans les thèmes aussi fondamentaux que les modèles économiques traversés par les révolutions du numérique, de la mondialisation, de l’IA, des changements climatiques, les modèles sociaux de redistribution des richesses et de l’émergence des nouvelles inégalités criantes qui expliquent aussi les montées des populismes et autres révoltes (gilets jaunes etc. ), la définition des nouvelles identités liées à la diversité et à la mobilité croissante de nos sociétés, les révolutions des modèles familiaux, du genre, de la parentalité et de la procréation ».

Au travers de son engagement politique, Vanessa veut apporter autre chose que de l’immédiateté, qui mine la cohésion car elle est souvent dans les antagonismes avec un recul de compréhension et de pédagogie nécessaires aux citoyens et au final son désintérêt croissant pour la chose publique qui lui semble plus être plus une pièce de théâtre où les protagonistes s’étripent au gré de tweets, de phrases assassines qu’un véritable débat de fond qui lui permette de se faire une juste idée des enjeux sous-jacents au problème.

Vanessa n’abandonne jamais, sa phrase fétiche est d’ailleurs

Un seul combat est perdu d’avance, celui auquel on renonce