Budget et fiscalité

Suppression de la taxe sur les héritages

L’Etat peut-il taxer ce qui nous appartient déjà alors qu’aucun nouveau revenu n’est généré ?

Cet impôt est ressenti comme particulièrement injuste car l’État paraît profiter du malheur de ses citoyens plutôt que de se tenir à leurs côtés.

En outre, les héritiers ont le sentiment de devoir payer une taxe simplement pour conserver ce qui appartient déjà à leur famille alors qu’aucun nouveau revenu n’est généré. Cet impôt nuit à l’adhésion des citoyens à l’impôt. Il est vécu comme un hold-up d’État. Il est en outre inéquitable puisque les personnes bien informées arrivent à le contourner via différents systèmes légaux ou non : donation, évasion, ingénierie fiscale…

Dès lors que nous souhaitons taxer en amont les revenus du capital de la même manière que les revenus du travail, nous proposons de supprimer la taxation sur les donations et héritages. On ne doit pas appliquer de double peine.