La culture et l’éducation pour tous

Belgique Future Ready : Mettons en place une stratégie digitale nationale

Nous voulons placer la Belgique à la pointe de la transition numérique en développant une stratégie digitale commune aux niveaux fédéral et régional. Nous souhaitons notamment préparer la main-d’œuvre belge aux défis du marché du travail en constante évolution, en mettant l’accent sur l’adaptation aux changements technologiques.

16e
La Belgique a récemment chuté de quatre places pour se classer 16e en Europe selon le Digital Economy and Society Index (DESI) en matière de performance dans les domaines clés de la numérisation. Cette baisse est principalement due à un retard en matière de connectivité et à des prix élevés pour le haut débit et le déploiement de la fibre.
46%
Selon le Baromètre de l'Inclusion Numérique 2022 de la Fondation Roi Baudouin, le nombre de Belges exposés au risque d'exclusion numérique est passé de 40% en 2019 à 46% en 2021.
80%
Des employeurs belges rencontrent des difficultés pour combler leurs postes vacants.

Pourquoi ?

  • La Belgique fait face à des défis dans la coordination de sa stratégie numérique en raison de sa structure fédérale complexe. L’OCDE a indiqué que la Belgique se situe en dessous de la moyenne européenne pour la mise en œuvre de services publics numériques, en partie à cause de cette fragmentation. L’Union européenne insiste sur une régulation renforcée avec des lois comme le RGPD et le DSA, mais la mise en œuvre dépend souvent des régulateurs nationaux ;
  • Harmoniser les réglementations sur le numérique est essentiel pour stimuler l’innovation et la compétitivité ;
  • Le développement du numérique demande à de nombreux travailleurs de pouvoir avoir accès à des formations afin de rester en phase avec l’évolution des besoins du marché du travail.

Ce que nous proposons

Un poste de commissaire de la stratégie digitale sera créé et occupé par un haut fonctionnaire, non-politique. Il sera chargé de coordonner la mise en application d’une stratégie numérique commune entre les différentes entités. Un conseil numérique fédéral, composé de représentants des entités fédérées, du fédéral et des corps intermédiaires, aura pour mission d’harmoniser et coordonner les initiatives numériques. Un régulateur fédéral unique sera chargé d’assurer une harmonisation des régulations existantes aux différents niveaux de pouvoir et de garantir une sécurité juridique pour les acteurs du numérique.

Chaque citoyen disposera d’un compte formation personnalisée et de crédits formation pour des cours certifiés qu’il pourra accumuler et utiliser lorsqu’il le souhaite. Des formations internes en entreprise et des stages de reconversion seront développés en partenariat avec le secteur privé pour s’adapter à de nouveaux rôles. La réorientation professionnelle vers des métiers demandant une maîtrise du numérique sera soutenue par des conseillers spécialisés et une garantie de revenu pour les formations à temps plein.

Découvrir nos autres propositions