Un Etat efficace dans une démocratie apaisée et sécurisée

Nos données, un bien commun : faire des données personnelles anonymisées ayant une utilité publique un bien commun

Nous voulons conserver la souveraineté sur les données personnelles de nos citoyens et éviter leur appropriation par des acteurs privés ou étrangers. C’est pourquoi nous proposons que les données personnelles ayant une utilité publique soient considérées comme un bien commun.

829 milliards
Valeur prévue du marché des données dans l'UE d'ici 2025, représentant 5,8% du PIB total.
82%
Du trafic Web contient des scripts tiers de Google et la moitié de ces scripts suivent les activités en ligne des utilisateurs. Cette statistique démontre le rôle important de Google dans la collecte et le suivi des données en ligne.
48%
Des parts de marché détenues par l'Europe, elle s'impose sur le marché mondial des services numériques. Elle est le premier marché numérique mondial.

Ce que nous proposons

Les données personnelles collectées par les entreprises privées seront accessibles de manière anonymisée et sécurisée pour l’utilité publique, sous le strict contrôle de l’Autorité de Protection des Données (APD). L’utilisation des données sera strictement limitée et surveillée pour assurer la protection de la vie privée. Les données seront utilisées pour améliorer les services publics, la gestion des ressources et la planification des politiques publiques.

Pourquoi ?

  • Dans un contexte où les données deviennent un moteur clé de la croissance économique, la Belgique est confrontée à des défis majeurs pour maximiser les bénéfices de l’économie des données. Cela inclut la construction d’infrastructures robustes, l’encouragement à l’innovation en science des données et l’assurance d’une utilisation éthique des données. La propriété des données et leur contribution au bien commun sont au cœur de ces enjeux ;
  • L’utilisation des données doit se faire dans un cadre responsable garantissant le caractère éthique et la sécurité de leur utilisation ;
  • Nous devons veiller à conserver la souveraineté sur les données personnelles de nos citoyens et éviter leur appropriation par des acteurs privés ou étrangers.

Découvrir nos autres propositions