Un Etat efficace dans une démocratie apaisée et sécurisée

Ouvert sur le monde : Le multilatéralisme au cœur de la diplomatie belge et mondiale

Nous voulons mettre le multilatéralisme au cœur de la diplomatie belge et de la diplomatie mondiale notamment en jouant un rôle moteur au sein de l’UE et en permettant à l’UE de jouer un rôle majeur sur la scène internationale.

883
Nombre de personnes qui ont été exécutées dans 20 pays en 2022
72
Nombre de pays considérés comme des démocraties complètes ou des démocraties imparfaites sur 195 pays

Pourquoi ?

  • Inscrire la politique étrangère belge dans le cadre de celle l’UE et s’assurer que l’UE parle d’une seule voix permet d’éviter la cacophonie et de se coordonner plus facilement.
  • Réviser le fonctionnement du Conseil de sécurité permettra d’éviter que des pays bloquent la prise de décisions et agissent à l’encontre du multilatéralisme.
  • La Belgique, par son histoire, sa géographie et ses choix politiques démocratiques et multilatéraux a, depuis ses origines, cherché à peser sur l’évolution du monde en faveur de la paix, des libertés et de la prospérité partagée. La Belgique doit retrouver une ambition forte pour que prévalent ses intérêts et ses valeurs.
  • Droits de l’homme, climat, santé, sécurité, droit international, commerce, migration …. Dans tous ces dossiers le multilatéralisme est en crise. Aujourd’hui l’ordre international basé sur le respect du droit et les valeurs démocratiques est contesté par des puissances telles que la Russie, la Chine, l’Iran et d’autres régimes autoritaires qui veulent redéfinir un ordre international où les relations économiques et politiques seraient basées sur des sphères d’influence, les rapports de force, l’autoritarisme et l’affaiblissement des démocraties.

Ce que nous proposons

Nous défendons une politique étrangère globale qui mobilise l’ensemble de nos instruments et de nos départements affaires étrangères, défense, coopération ainsi que l’ensemble des niveaux de pouvoir. Cette politique étrangère nationale s’inscrit forcément dans le cadre des priorités de la politique étrangère de l’Union européenne et vise à renforcer les principes de la Charte des Nations-Unies. Nous souhaitons que l’Union européenne dispose d’un siège commun dans toutes les organisations internationales afin d’éviter les cacophonies européennes lors des conférences internationales. Nous voulons réviser le fonctionnement du Conseil de sécurité afin qu’il protège mieux les principes de la Charte des Nations Unies.

Découvrir nos autres propositions