Une économie au service d’une vie de qualité

J’achète à côté de chez moi : Favorisons le commerce local

Nous voulons favoriser une économie de proximité reposant sur la consommation de produits locaux et favorisant les échanges directs entre les producteurs et les consommateurs ou l’établissement de relations de fidélité entre commerçants et acheteurs.

4.598
Le nombre d’exploitations agricoles wallonnes qui ont vendu en circuits courts en 2020, soit près d’une ferme sur 3.
45
Le nombre de projets de halls relais agricoles lancés en 2011 et 2018 en Wallonie.
20
La distance moyenne maximale en kilomètre entre le domicile et le point de vente pour un achat en circuits courts selon un panel de consommateurs interrogés en 2021.

Ce que nous proposons

Un label Made in Belgium sera créé. Il garantira la qualité et l’origine des produits. Les appellations plus locales et régionales seront également promues. Les projets structurés de ventes en circuits courts, permettant aux consommateurs d’acheter directement chez le producteur, seront facilités par la création de marchés de produits fermiers et artisanaux ainsi que de marchés couverts. Une exception alimentaire sera inscrite dans le code des marchés publics en Europe afin de favoriser une consommation locale et valoriser les circuits courts et les produits du terroir. Les collectivités locales sont trop limitées par des règles qui entravent leur capacité d’approvisionnement de proximité (cantines scolaires…) alors que la préférence devrait être accordée aux produits locaux et aux circuits courts dans les cantines scolaires, hôpitaux, maisons de repos…

L’offre commerciale de base au sein des quartiers et des cœurs de village sera renforcée et un moratoire sera instauré sur la création de nouveaux complexes commerciaux en dehors des centralités. La fast fashion et les achats impulsifs à distance seront découragés parce qu’ils aboutissent à de nombreux renvois de colis ou à la destruction de ceux-ci.

Pourquoi ?

  • La création de liens directs entre producteur et consommateur favorise la qualité des produits consommés ;
  • La crise sanitaire du Covid-19 a démontré l’importance d’une maîtrise des filières portant sur les produits essentiels et a aussi suscité en Wallonie un regain d’intérêt pour les circuits courts alimentaires. Nous proposons de soutenir la création de projets structurés de ventes en circuits courts par la création de marchés de produits fermiers et artisanaux ainsi que de marchés couverts ;
  • Dans le cadre de l’adaptation au changement climatique, il est nécessaire de repenser notre façon de consommer et d’orienter nos achats vers des productions locales plutôt que des produits provenant de l’étranger qui, de plus, ont été produits avec des standards de production bien inférieurs à ceux appliqués dans notre pays. Il convient de soutenir nos producteurs locaux en consommant local et rétablir par la même occasion un lien direct entre le consommateur et le producteur ;
  • En Wallonie, nombre d’agriculteurs ont fait le choix de développer des ventes directes et en circuits courts. Ce développement est avantageux parce qu’il renforce la souveraineté alimentaire, assure des prix équitables aux agriculteurs et réduit l’empreinte carbone de l’alimentation. La stratégie  Farm to Fork de la Commission européenne encourage également ce mouvement.

Découvrir nos autres propositions