Une économie au service d’une vie de qualité

Pour une pension minimale de 1500 euros net pour les indépendants

Nous considérons qu’il n’y a plus de raison de différencier les statuts socio-professionnels. Nous voulons que les indépendants bénéficient de l’accès au chômage, des droits aux congés parentaux et d’une indemnité d’incapacité dès le premier jour de maladie au même titre que les employés. Les règles en matière de contributions sociales et de pensions seront harmonisées.

1 sur 6
Un indépendant sur six gagne moins que le seuil de pauvreté.
891€
En 2021, la pension moyenne des fonctionnaires s'élevait à 2.978€, celle des salariés à 1.363€ et celles des indépendants à 891€ (montants bruts).
1 sur 3
Un indépendant sur trois dit avoir une mauvaise santé mentale, voire une très mauvaise santé mentale.

Ce que nous proposons

Les indépendants et leur famille bénéficieront d’un statut social digne. Il sera progressivement harmonisé dans le temps avec le statut social des travailleurs et comprendra :

  • Un droit au chômage et à une formation en cas de faillite ;
  • Une indemnité d’incapacité de travail correcte et un service de remplacement en cas d’incapacité de travail de plus d’une semaine ;
  • Une pension minimale de 1.500 euros net, tout en assouplissant les conditions pour y avoir accès.

Pourquoi ?

  • Les TPME sont le moteur de notre économie et sont très difficilement délocalisables. Il s’agit donc d’emplois de qualité à promouvoir ;
  • L’indépendant belge moyen, qui a travaillé toute sa vie, qui a su entreprendre, innover et contribuer considérablement à notre société, touche une pension moyenne de seulement 904€ net par mois. Pour les femmes, ce montant ne s’élevait qu’à 476,81€ net par mois en 2020… Un camouflet au visage de nos indépendantes et indépendants, ainsi qu’à celui de la lutte pour l’égalité des genres.

Découvrir nos autres propositions