Une place pour chacune et chacun

100 heures de service d’aide à domicile lors d’une naissance

La naissance d’un enfant est un moment charnière dans la vie d’un couple. Nous voulons favoriser une plus grande égalité entre les genres et permettre aux hommes comme aux femmes de concilier leur vie de parent et leur carrière professionnelle en fournissant un soutien plus important lors de la naissance ou de l’adoption d’un enfant.

50.300
Le nombre de naissance en 2022 en Wallonie et à Bruxelles. Natalité en 2022 (chiffres de l’ONE) : 14 744 à Bruxelles et 35 565 en Wallonie ~ 50 300 naissances x (100 x 10€) = 50 300 000€ ~ 50 millions € par an
40,7%
Le temps partiel est majoritairement féminin avec 40,7% des femmes salariées tandis que les hommes ont recours au temps partiel à 11,9%. Pour 26% des femmes salariées travaillant à temps partiel, la raison est : s’occuper de ses enfants ou d’autres personnes dépendantes
8%
La Belgique fait partie du top 5 des pays dans lesquels la problématique du burn-out parental est la plus présente. En Belgique, les chiffres les plus prudents suggèrent que 5 à 8% des parents seraient actuellement en situation de burn-out parental, soit entre 150.000 et 210.000 et au minimum 100.000 mères et 50.000 pères.

Pourquoi ?

  • Toutes les familles ne bénéficient pas de l’aide et du soutien de grands-parents, ceux-ci étant parfois encore occupés par leur propre parcours professionnel, éloignés par la distance ou absents en raison de décès ;
  • Certaines mutuelles interviennent déjà financièrement, sous certaines conditions et dans certaines situations : nous souhaitons étendre cet avantage à tous les ménages. Nous voulons être aux côtés des familles et simplifier leur quotidien ;
  • Soutenir les parents qui viennent d’avoir un enfant est essentiel pour prévenir la dépression post-partum des femmes et le burn-out parental.

Ce que nous proposons

100 heures de service d’aide à domicile (aide-ménagère, aide familiale, garde à domicile) seront octroyées gratuitement lors d’une naissance ou de l’adoption d’un enfant afin que les parents puissent se consacrer à leur enfant et trouver un meilleur équilibre entre vie familiale, professionnelle et sociale. Ces heures pourront être utilisées pendant trois ans pour réaliser des tâches de la vie quotidienne (courses, ménage, repas, etc.). Dans le même temps, nous veillerons à agir sur la pénurie de personnel dans l’aide à domicile, en travaillant sur la reconnaissance de ce secteur pourvoyeur d’emplois et de sens, et sur le manque de visibilité de ces métiers essentiels.

Découvrir nos autres propositions